SAVS - Service d'Accompagnement à la Vie Sociale
Savs
Histoire de l'établissement

Crée en 2014, le service d'accompagnement à la vie sociale (SAVS) répond à la situation des personnes handicapées vivant à leur domicile dans le département du Val d'Oise.

Le service a pour objectif d'assurer un accompagnement personnalisé à des adultes en situation de handicap moteur et concourt à leur maintien en milieu ordinaire. Il contribue à la réalisation du projet de vie des personnes par un accompagnement adapté favorisant le maintien et la restauration des liens familiaux, sociaux, scolaires ou professionnels.

Le SAVS accueille :
  • des adultes ayant une activité de jour (ESAT, SAJ, milieu ordinaire) qui vivent à leur domicile ou chez leurs parents et qui rencontrent des difficultés à assurer certains actes et démarches de la vie quotidienne,
  • des jeunes adultes qui vivent à leur domicile ou chez un proche, suivis précédemment en secteur enfant (SESSAD, IEM) dont les problématiques (familiaux, scolaires, professionnelles) nécessitent une continuité de l'accompagnement en secteur adulte en milieu ouvert,
  • des adultes qui n'exercent pas ou plus d'activités en journée et dont les projets de vie nécessitent un accompagnement spécialisé à domicile.
Le SAVS est implanté dans les locaux de l'ESAT "Petit Rosne" à Sarcelles.
L'établissement en action

L'accompagnement des usagers se fait au domicile de la personne ainsi que dans tous les lieux où s'excercent ses activités sociales, de formation, professionnelles, en milieu ordinaire ou protégé, ainsi que dans les locaux du service.

Documents de présentation :

  • Le dépliant du SAVS : ici
  • Le Livret d'accueil : ici


Admissions

Procédure

Le déclenchement de la procédure d’admission nécessite que la personne concernée ait reçu de la CDAPH une notification de décision d’orientation vers un Service d’Accompagnement à la Vie Sociale. Elle doit également vivre à son domicile ou au domicile d’un proche et adhérer à une démarche d’accompagnement. 

La demande d’admission peut être transmise au Service par :

  • Les services de la MDPH
  • La personne elle-même, ses proches ou son représentant légal
  • Un travailleur social d’un autre établissement ou service médico-social.

 Le Service reçoit la candidature, prend connaissance de la situation qui est présentée lors de la réunion hebdomadaire. Il prend contact par téléphone et/ou par courrier avec la personne concernée (et/ou son représentant légal) pour convenir d’une date de rencontre. La première prise de contact peut se faire au domicile, au SAVS ou dans un autre lieu par les intervenants du service.

 Dans un deuxième temps, une rencontre est organisée au SAVS, sur rendez-vous sollicité par la personne ou son représentant légal. Au cours de cette rencontre, le « guide d’évaluation des besoins et attentes de la personne accompagnée » sert de guide à l’entretien et commence à être renseigné. 

Un délai de quinze jours est prévu pour étudier la demande, à l’issue duquel le Service reprend contact avec la personne et/ou son représentant pour lui envisager les suites du parcours (accompagnement, orientation vers un autre service, liste d’attente). L'accompagnement débute par une période d'essai de 3 mois (renouvelable une fois). 

La signature du contrat de séjour (appelé Document Individuel d'Accompagnement) avec le SAVS marquera le début de l’accompagnement. Ce document sera complété par le projet personnalisé élaboré avec la personne. La durée de l’accompagnement est fixée pour une période maximale, liée à la date d'échéance de l'orientation notifiée par la CDAPH. Toutefois, l'arrêt de l'accompagnement peut intervenir avant ce terme à l'initiative du SAVS ou de la personne elle-même et en fonction des objectifs définis lors du projet personnalisé.

En résumé

  • Direction :

    Sophie TEYSSIER

Adresse :

6 rue du Fer à Cheval
95200 SARCELLES

Tel : 0134197597

Email : savs95.cesf@capdevant.fr

  • Type : SAVS
  • Date de création : 2014
  • Publics : Personnes orientées par la Maison Départementale des personnes handicapées (MDPH), en situation d’handicap moteur, notamment des Infirmes moteurs Cérébraux (IMC).


  • Capacité d'accueil : 13 places